Site d’informations en ligne, sur Lannemezan et du plateau de Lannemezan
 Informations Lourdes et Grand Tarbes Informations Lourdes et Pays de Lourdes Informations Bagnères de Bigorre Informations Argelès-Gazost Vallées des Gaves Informations Pays de Lannemezan Information Pays du Val Adour Informations Hautes-Pyrénées   
    
   
  
   
 

Le ministre de la Justice Michel Mercier a rencontré les gardiens de prison à la centrale de Lannemezan

vendredi 3 décembre 2010 par Rédaction

Le nouveau ministre de la Justice, Michel Mercier, a fait hier jeudi son premier déplacement dans une prison, à la centrale de Lannemezan (Hautes-Pyrénées), où il a rencontré le personnel et plaidé pour une meilleure reconnaissance des gardiens de prison.

Après avoir reçu mercredi à Paris les syndicats du personnel pénitentiaire, sur fond de grogne professionnelle, le garde des Sceaux a rendu hommage aux gardiens de prison.

"Ils font un métier extrêmement difficile et ce métier devrait être plus reconnu par l’ensemble des Françaises et des Français", a-t-il déclaré après avoir visité la centrale située au pied des Pyrénées, un établissement qui compte 117 détenus lourdement condamnés, souvent à la perpétuité.

Afin de prévenir les suicides, a-t-il souligné, les surveillants ont une mission importante de vigilance et consacrent "beaucoup de temps à l’observation du détenu" pour détecter en amont un malaise.

M. Mercier a ajouté que le personnel pénitentiaire avait également son rôle à jouer pour favoriser la réinsertion des prisonniers.

Les syndicats demandent une revalorisation des salaires et primes ainsi que des effectifs supplémentaires, notamment pour assurer de nouvelles missions jusqu’alors remplies par les policiers ou les gendarmes (transfèrement de prisonniers, sécurité des audiences...).